J’ai eu la chance de fabriquer!

Fabriquer à Laval

Jour 3 – Fabriquer à Laval

Jeudi le 27 juin, La Fab mobile s’est installée  aux abords de la piscine extérieure du Parc Émile dans le quartier Laval-des-Rapides. Nous avons installé tables, chapiteaux et chaises pour accueillir les créateurs et assembleurs, dont quelques curieux qui passaient nous voir sur le chemin les menant de la maison à la piscine.

Les enfants

Enfants à Imaginons nos Fab Labs

Lunettes de piscine sur le front, odeur de chlore sur le corps et petits pieds nus, les enfants de la piscine sont vite venus voir ce qui se passait dans leur terrain de jeux! La journée a été marquée par la participation des enfants du quartier qui se sont vite sentis interpellés par tous ces objets et outils mis librement à leur disposition le temps d’un après-midi. La spontanéité et l’aisance avec laquelle ils se sont mis à la tâche nous montrent à quel point le faire soi-même et avec les autres est un besoin fondamental pour les enfants (et pour les grands enfants aussi!). Avoir accès à des outils et à de l’accompagnement dans la création est un privilège autant pour l’enfant que pour l’adulte. Avoir le droit de se tromper, de recommencer, de se poser des questions, d’essayer et d’inventer. Voilà des pistes de commen tles Fab Labs pourraient contribuer à redéfinir l’éducation.

Co-création interrégionale de Montréal à Longueuil et Laval

Canon- s.2- j.2 (Laval) 009Canon- s.2- j.2 (Laval) 081

Les objets de Montréal choisis par les citoyens de Longueuil se sont donc retrouvés sur les tables prêts à être assemblés par les Lavallois. Certains se sont tenus à reproduire l’objet créé en suivant à la lettre les instructions écrites par les citoyens de Longueuil, tandis que d’autres y ont ajouté des éléments de leur propre cru. Le tout dans une ambiance où les équipes s’improvisent et se réorganisent: on fouille, on perce, on cloue, on colle, on se trompe et ce n’est pas grave, on recommence, on renoue avec le mot patience, on cherche, on défait on refait en placotant et riant.

Canon- s.2- j.2 (Laval) 094

L’heure du thé

C’est autour d’un thé glacé que nous nous sommes retrouvés une fois les oeuvres complétées pour s’entendre dire…

On m’a donné la chance de fabriquer! J’ai aidé! J’ai cousu avec du fil électrique. On a prouvé que tous peuvent faire des choses extraordinaires! Je me sens valorisé d’avoir accompli quelque chose avec mes mains. J’aime avoir des idées designée et préparée par d’autres, c’est une belle amorce! On apprend des autres. J’ai fait pour la première fois… On m’a aidé!

Canon- s.2- j.2 (Laval) 119Canon- s.2- j.2 (Laval) 098

Et si, nous semions dans nos villes des espaces ouverts à tous où il serait possible de créer et d’innover, le temps d’un après-midi d’été? On vous donne rendez-vous ce soir au Fab Lab échoFab pour le 5@8 de la clôture de notre deuxième semaine de résidence. Vous aurez également la chance de voir les créations de ce premier Fab Lab mobile.

Exprimez-vous!

Vous êtes intéressé par le projet Imaginons nos Fab Labs, mais vous ne pouvez effectuer le déplacement? Nous souhaitons vous entendre! Vous êtes invité à participer au vox populi vidéo de Imaginons nos Fab Labs!

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans Événements

Les mains à la pâte

IMG_2953

Jour 2 – Designer à Longueuil

Après une première journée à Montréal les résidents, bien installés à bord du Fab Mobile, se dirigent vers la bibliothèque Raymond-Lévesque avec l’intention de redonner une deuxième vie au matériel de récupération et objets désuets jetés trouvés à Montréal.

IMG_2953

Choisir, échanger, partager, dessiner, créer, inventer seront les mots d’ordre de cette deuxième journée de résidence.

Comment se sent-on devant l’acte de création? Fait-on face à la crainte de se lancer, à la peur de ne pas réussir? En partageant nos craintes avec les autres, on avance tranquillement dans la création et on s’y prend au jeu. Les citoyens auront eu le plaisir de fabriquer, de faire soi-même et avec les autres. Désir manifesté comme un besoin recherché dans un Fab Lab lors de la première semaine de résidence.

IMG_2975

À travers le faire et les échanges engendrés par les créations, les citoyens au départ intrigués par l’activité sont repartis satisfaits avec un sentiment de bien-être et la sensation d’avoir participé à un projet collectif inusité. Leurs créations seront en effet assemblées lors de la troisième journée de résidence par les citoyens de Laval.

Long - On fabrique

Cette façon de faire collaborative fait écho à un courant mondial qui prend forme actuellement autour de la production décentralisée de toute sorte d’objets. Un exemple de ce phénomène est le site 100kgarages.com, véritable chaîne de coconstruction internationale !

Finalement, soulignons le fait qu’à travers le processus de création, les discussions ont tourné autour de la nécessité de revoir les pratiques actuelles de design. En effet, la problématique de l’obsolescence programmée, du gaspillage et de la surproduction d’objets touche de plus en plus de personnes conscientisées qui souhaitent que cela change. Il y a de quoi se demander : design-t-on pour les gens ou pour de l’argent?

IMG_2966

Merci à la bibliothèque Raymond-Lévesque de Longueuil pour le bel accueil ! Le jeudi 27 juin, rendez-vous à Laval pour notre troisième et dernière journée de cette semaine de la résidence.

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans Événements

Une fenêtre vers l’avenir

Discussion à Imaginons nos Fab Labs

Jour 1 – Notre première activité de la semaine a eu lieu le mardi 25 juin 2013 à Montréal, à la Coop Le Milieu, un « atelier et café de quartier » fort inspirant situé au Centre-Sud, qui partage l’esprit d’ouverture et de collaboration des Fab Labs. C’est donc sous un mélange de soleil estival montréalais et de pluie tropicale digne des forêts du Sud, que nous voilà repartis pour une deuxième semaine de résidence !

Discussion à Imaginons nos Fab Labs

Suite à la première semaine, dont l’intention était d’explorer les possibles et de rêver nos Fab Labs, cette semaine vise à prototyper ces possibilités et à fabriquer nos Fab Labs. Nous cherchons à valider les idées et hypothèses qui ont été soulevées par les participants jusqu’à maintenant. C’est donc avec une quinzaine de participants que nous avons discutés de la façon dont les Fab Labs pourraient redéfinir la créativité, l’employabilité, la pédagogie et la citoyenneté. Les échanges ont été très riches et nous allons devoir les traiter minutieusement pour en retirer un maximum d’apprentissages. Voici les points clés que nous aimerions partager pour le moment.

Discussion à Imaginons nos Fab Labs

Créativité – Comment les Fab Labs peuvent-ils redéfinir la créativité ?

2013-06-26 recolte-creativite

L’humain est un être plein de créativité. Spontanément, nos esprits sont en perpétuelle ébullition et le potentiel de création est quasiment infini. Pourtant, certains nous rappelaient, il y a un grand nombre d’idées qui sont mises de côté et qui n’aboutissement pas à du concret pour différentes raisons. Dans certains cas, il s’agit d’un impératif financier (pas de marché pour un produit), dans d’autres cas c’est un manque de confiance en soi (jugement négatif de nos propres idées), dans d’autres encore c’est le manque d’accès à des ressources matérielles et aux connaissances nécessaires (coût, espace, proximité, etc.). Le modèle des Fab Labs, rend accessible au plus grand nombre la machinerie, les connaissances et le soutien nécessaire pour que n’importe qui puisse fabriquer – presque – n’importe quoi. Ainsi, chaque individu est libre de laisser libre cours à sa créativité. De plus, en partageant ses réalisations, il permet à tous ceux qui le souhaitent de s’en inspirer et de faire à leur tour leur propre modèle, multipliant ainsi les possibilités de création.

Citoyenneté – Comment les Fab Labs peuvent-ils redéfinir la citoyenneté ?

citoyennete

L’accès et le partage de la connaissance et des équipements ont un véritable potentiel d’empowerment et rendent la participation à « la chose publique » plus facile. En effet, face aux besoins réels de notre société, cette accessibilité facilite la fabrication d’objets et de procédés susceptibles d’avoir un impact positif et d’améliorer notre qualité de vie. Le libre partage de ce qui a été réalisé permet à d’autres de s’en inspirer pour le reproduire ou pour l’améliorer, donnant lieu à une véritable chaîne de collaboration et le tout, dans un esprit de contribuer au bien commun. Comme disait hier un participant, « dans le monde du libre, on fait les choses pour les autres ». De plus, la rencontre des savoirs traditionnels avec les nouveaux procédés et découvertes permet de lier le passé et le futur, non seulement au niveau des relations intergénérationnelles, mais aussi au niveau des valeurs, des histoires, jusqu’au sens même d’un peuple.

Employabilité – Comment les Fab Labs peuvent-ils redéfinir l’employabilité ?

Les liens qui se créent entre les personnes provenant de milieux de vie très variés sont source d’une grande richesse, notamment pour des personnes qui se trouvent en situation de transition socioprofessionnelle. Que ce soit des jeunes ou des moins jeunes, être exposés à des réalités différentes de celles qui nous sont propres, permet d’ouvrir les esprits et les possibles. De plus, un milieu créatif axé sur le partage et l’entraide permettrait à certains de se faire une place dans la société (nouveaux arrivants, personnes seules, en transition) et de rester en mouvement. Dans le même esprit, nous avons parlé de « ressourcement » pour certains professionnels qui utilisent les Fab Labs de façon régulière afin d’être nourris par la « créativité populaire » qui y règne.

Éducation – Comment les Fab Labs peuvent-ils redéfinir l’éducation ?

En ce qui concerne l’éducation, l’essentiel de notre échange a tourné autour de la question du « droit à l’erreur » et du rôle de l’enseignant. En effet, le modèle de l’apprentissage par l’action prône la valorisation de l’erreur et de l’exploration sans objectif prédéterminé. Dans un tel contexte, l’élève est le maître de son propre parcours d’apprentissage. L’enseignant est aussi un apprenant et il est là pour le guider et l’accompagner en jouant un rôle qui s’approche de celui du coach. Les Fab Labs seraient donc des lieux d’apprentissage autant pour les élèves que pour les enseignants et pourraient permettre à ces derniers de se familiariser avec une autre façon de vivre l’apprentissage.

Par ailleurs, il a aussi été question de tracer un parallèle fort intéressant entre les musiciens qui ont des auditoriums, les sportifs qui ont des stades alors que les personnes qui aiment les sciences et les technologies n’ont qu’un temps restreint en laboratoire. En effet, quels sont les espaces dédiés à l’apprentissage et au perfectionnement de ces domaines pour ceux qui s’y intéressent et souhaitent s’y adonner?

Discussion

Une fenêtre vers l’avenir

Bien que nous ayons abordé les quatre thèmes mentionnés plus haut de façon distincte, nous nous sommes rapidement rendu compte qu’ils sont tous intimement liés. Nous nous sommes aussi dit, que dans un Fab Lab on serait capable de retrouver la complémentarité entre les différentes disciplines pour former un tout cohérent. En effet, les Fab Labs redéfinissent non seulement la créativité, l’employabilité, l’éducation ou la citoyenneté. Les Fab Labs, de par leur essence ouverte, collaborative et axée sur l’apprentissage par l’expérience et la valorisation de l’erreur, ont le potentiel de redéfinir une grande partie – pour ne pas dire l’ensemble – des normes et conventions socioéconomiques actuelles. Du moins, c’est la conclusion à laquelle nous sommes arrivés hier soir, à Montréal. Dans un monde dit « en crise », n’est-ce pas une véritable fenêtre vers l’avenir ?

Venez donc partager avec nous et poursuivre la conversation, le 26 juin à Longueil, le 27 juin à Laval et le 28 juin pour la clôture de cette deuxième semaine à Montréal. Voir la programmation.

Exprimez-vous!

Vous êtes intéressé par le projet Imaginons nos Fab Labs, mais vous ne pouvez effectuer le déplacement? Nous souhaitons vous entendre! Vous êtes invité à participer au vox populi vidéo de Imaginons nos Fab Labs!

Nous vous invitons aussi à visionner les photos de Paul sur son Flickr!

Un gigantesque merci à la Coop Le Milieu pour l'accueil, les bouchées au chocolat et le thé glacé qui tombait à point!
Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans Événements

Vidéo: retour sur la 1ère semaine

Snapshot vidéo 1

Voici la vidéo qui retrace les idées et les rêves récoltés pendant la première semaine!

Un gros merci à l’équipe vidéo!

Tagués avec : , , , ,
Publié dans Compte-rendu des événements

Exprimez-vous!

Vous êtes intéressé par le projet Imaginons nos Fab Labs, mais vous ne pouvez effectuer le déplacement? Nous souhaitons vous entendre! Vous êtes invités à participer au vox-populi vidéo de Imaginons nos Fab Labs!

Avec votre caméra d’ordinateur, de téléphone, photo ou vidéo, exprimez-vous sur ces trois questions :

Que signifie fabriquer pour toi?

Qu’est-ce que signifie le « Fais-le vous-même et avec les autres / Do it yourself  with others (DIYWO) » ?

Que signifie la créativité pour toi?

Ensuite, envoyez votre clip vidéo ou l’adresse YouTube de votre séquence vidéo à l’adresse suivante : katerine.martineau @communautique.qc.ca

Dans le cadre de la mission de Communautique, l’équipe de production vidéo a pour mandat de documenter les projets et les pratiques de Communautique pour témoigner, transmettre et partager.

Les vidéos pourront être ajoutées à la liste de lecture du vox-populi qui sera réalisée sur place pendant la semaine de résidence 2 d’Imaginons nos Fab Labs. Des productions documentaires pour témoigner de l’expérience vécue utiliseront les témoignages reçus.

Au plaisir de vous entendre!

Vous pouvez consulter notre chaîne YouTube à l’adresse suivante : youtube.com/Communautique

Si vous avez besoin d’inspiration, voici un exemple:

Tagués avec : , , ,
Publié dans Vox-populi vidéo

Invitation : Un Fab Lab près de chez vous!

Invitation : Un Fab Lab près de chez vous!

À Montréal, Laval et Longueuil du 25 au 28 juin 2013

Pour une deuxième fois, un atelier de fabrication numérique – un Fab Lab – s’installe dans votre quartier le temps d’une journée. Venez fabriquer et expérimenter cet espace de création avec nous. Explorons comment un Fab Lab peut redéfinir la créativité, l’employabilité, la pédagogie et la citoyenneté.

Cette deuxième étape de la résidence Imaginons nos Fab Labs est orientée par la riche récolte de rêves et propositions citoyennes de la semaine initiale, qui s’est déroulée du 27 au 30 mai.

Événement gratuit et ouvert à tous! Invitez vos voisins, vos amis, vos collègues!

Pour qui?

Les curieux et les passionnés de tous âges, étudiants, retraités, acteurs du développement économique et communautaire, entrepreneurs, et créatifs en tout genre ainsi que les organisations de tous les secteurs qui ont à cœur la vitalité de leurs milieux de vie.

Consultez la programmation!

Visionnez les photos et la vidéo de la 1ère semaine!

Invitation : Un Fab Lab près de chez vous!

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans Événements, Programmation

Laval nous inspire

FL-Laval

Mercredi 29 mai, 11h00 : fermeture de la porte arrière de la Fab Van et nous voilà en route pour Laval ! Départ sous la pluie pour cette dernière journée de résidence, direction Université de Montréal campus Laval, où nous sommes accueillis dans l’espace cafétéria de l’université.

FL-Laval4

Un Fab Lab chez nous!

De Montréal et des régions de Gatineau et de Valcourt des représentants des bibliothèques, de musées et d’entreprises sociales connaissant pour la plupart et ayant un intérêt marqué pour le concept des Fab Labs se joignent à nous. Ils souhaitent pour la plupart, poursuivre leurs réflexions sur la faisabilité d’un Fab Lab au sein de leur organisation. Nous avons donc approfondi les questions des modèles d’affaires, des clientèles potentielles et des lieux possibles.

Certains ont proposé d’adhérer au principe d’utilisateurs-payeurs à deux vitesses : des professionnels qui payent pour l’utilisation des équipements et des utilisateurs citoyens qui ont accès gratuitement aux machines mais qui payent leur matériaux. D’autres participants, pensaient que les entreprises locales pourraient aussi apporter un support financier au développement d’un Fab lab pour revitaliser l’économie de leur région. En effet, elles pourraient utiliser les équipements de l’atelier à des fins de prototypage et de développement.

FL-Laval

Pour ce qui est de lieux, il semblait y avoir un consensus autour du potentiel qui représentent les lieux qui n’existent pas encore. C’est le cas des nouveaux campus, des nouvelles bibliothèques (par ailleurs renommées Centre d’information et de culture communautaire) et de certains lieux a redéfinir. Soulignons aussi qu’il y avait un intérêt fort à se situer près des institutions d’éducation et  des éco-quartiers, ces derniers étant considérés des véritables « mines d’or » au niveau des matériaux.

Nous avons beaucoup discuté de l’importance de rejoindre les populations des quartiers moins favorisés où l’on parle d’une « fracture numérique » importante. L’implantation d’un Fab Lab dans ces secteurs favoriserait la mixité et la réconciliation sociale.

Merci aux participants qui ont à coeur l’émergence des Fab Labs et qui nous ont proposé de diffuser dans leur organisation les avancés de notre résidence !

Préserver la mémoire des savoir-faire

Les discussions tournaient beaucoup autour du faire, du retour à la matière et de la mémoire du patrimoine. En effet, sachant qu’il est de plus en plus difficile de préserver la mémoire du savoir-faire des métiers anciens, les participants misaient sur l’échange inter-générationnel et l’esprit de partage de connaissances que l’on trouve dans les Fab Labs pour valoriser le patrimoine. Aussi, certains équipements, notamment les imprimantes 3D, permettent de faire le trait d’union entre le monde ancien et le monde virtuel, en passant du modèle numérique à l’objet réel.

FL-Laval2

Faire pour mieux être !

Le retour à la matière est définitivement l’un des points les plus soulevés par les participants. Dans une société de plus en plus axée sur la consommation de biens et de services « touts prêts », il semble y avoir un intérêt renouvelé pour le bricolage, la création personnalisée et l’apprentissage par l’action. De plus, cet apprentissage se fait de nos jours par les pairs, au sein de réseaux informels et spontanés. C’est le cas des rencontres que l’on peut faire dans un Fab Lab et qui semblent être l’un des attraits les plus recherchés par nos participants. On veut retrouver un lieu de rassemblement vivant, où les citoyens viennent partager leurs connaissances et transmettre leur savoir faire, pour ainsi aller plus loin ensemble. Et aussi en région, afin de  dynamiser nos communautés et de créer un sentiment d’appartenance et de fierté.

Les avancés de notre Fab Café

FL-Laval6

Tout au long de la journée nous avons continué à enrichir notre Fab Café. Une nouvelle chaise, une table et deux lampes fabriquées avec des citoyens se sont jointes à notre mobilier. Tout en bricolant, les participants ont pu s’imprégner de l’esprit d’entraide et de collaboration que l’on retrouve dans les Fab Labs. Le résultat final de ce Fab Café made in Montréal/Longueuil/Laval ainsi que toute notre récolte de ces derniers jours vous seront présentés à notre soirée de clôture au Santropol Roulant entre 18h00 et 20h00 le 30 mai!

Venez fêter avec nous!

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Compte-rendu des événements

Longueuil, Laval et Montréal rêvent ensemble!

Imaginons nos Fab Labs à Longueuil

Imaginons nos Fab Labs à Longueuil

Le 28 mai 2013, l’équipe d’Imaginons nos Fab Labs était à la Bibliothèque Georges-Dor de Longueuil pour explorer et rêver les Fab Labs avec les Longueuillois. 

Chaudement accueillis par le personnel de la bibliothèque, l’aide précieuse de deux techniciens nous a permis d’installer les ateliers et d’aménager l’espace de manière esthétique et propice à la créativité. Suite à l’expérience de la première journée de résidence, nous avons réalisé que fabriquer permet de rêver. Ainsi, pour cette deuxième journée de résidence, nous avons modifié l’activité en créant un parcours où les participants entraient d’abord par l’espace de fabrication pour ensuite joindre la zone des histoires de Fab Labs et ensuite l’espace de discussions en savourant un délicieux cupcake.

À notre grande surprise, ce n’était pas seulement des gens de Longueuil qui ont répondu à l’appel, mais aussi des citoyens de Laval et de Montréal qui se sont rendus à Longueuil. Une grande diversité de participants était au rendez-vous, à la fois des usagers de la bibliothèque, des artistes et des représentants d’institutions et d’organisations comme le Forum Jeunesse de Longueuil, partenaire de la résidence. La construction du Fab Café qui a débuté à l’Insectarium avec la fabrication d’une chaise s’est poursuivie avec la création de jolies lampes et d’un bateau pirate (élément de décor d’un Fab Café, pourquoi pas?)!

2013_05_28_fabLab-residence_longueuil2013-05-28_fablab_residence_longueuil

Qu’est-ce qu’un Fab Lab changerait dans votre vie?

Des éléments reviennent dans les conversations des premiers jours. Un atelier Fab Lab répond au besoin de se réaliser pour être et se sentir vivant. C’est l’endroit pour créer, tisser des liens, apprendre par soi-même et avec l’autre. Ces laboratoires représentent pour certains un moyen de découvrir, de se faire plaisir, d’être inspiré et de grandir à travers la rencontre avec l’autre. L’intérêt d’avoir un espace citoyen ouvert à tous, comme les Fab Labs, est la diversité. Et, cette diversité des milieux, des âges et des pratiques permet de décloisonner les milieux et de s’ouvrir à d’autres réseaux. 

D’autres expriment le potentiel de formation infinie, l’ouverture et le développement des intérêts. D’ailleurs, un participant constatait qu’il y avait beaucoup de femmes autour de la table, contrairement à la plupart des ateliers techniques où c’est souvent une majorité d’hommes. « Pourquoi », demandait-il? Quelques femmes répondaient n’avoir pas eu accès aux outils et à la possibilité d’apprendre à les utiliser et qu’elles aimeraient fabriquer et être autonomes pour construire ou réparer toutes sortes d’objets.

Les discussions révélaient d’autre part, le besoin d’avoir accès à des connaissances et des outils pour embellir notre environnement et redonner de la valeur à l’esthétique. Une préoccupation qui s’avère vraisemblablement aussi trouver écho dans plusieurs Fab Labs sur la planète à en constater bon nombre de projets touchant l’agriculture urbaine, les arts et l’embellissement des espaces publics.

2013_05_28_fabLab_residence_longueuil

On a vécu ce que l’on voulait vivre

Certes, être dans une bibliothèque n’était pas un choix anodin. Porte d’accès à la connaissance, infrastructure collective et tiers lieu que sont les bibliothèques ; nous avons demandé aux participants s’ils verraient un Fab Lab dans leur bibliothèque. Oui, ont-ils répondu unanimement, mais pas déconnecté du reste des activités et de l’infrastructure existante. Certains ajouteraient même l’idée d’avoir un « Fab Café » afin de rassembler les gens autour de la nourriture et d’avoir une vitrine (pignon sur rue) pour favoriser la collaboration. L’idée d’avoir un réseau de Fab Labs accessibles avec une carte de membre, comme un réseau de bibliothèque, a aussi émergé. Ce serait un moyen de stimuler la circulation entre les divers lieux et de profiter pleinement de la diversité des ressources et des savoirs citoyens.

Vivre l’ouverture à l’autre, élargir notre réseau et décloisonner les milieux, c’est ce que nous avons vécu ensemble entre Lavallois, Longueuillois et Montréalais dans cet espace aménagé en « Fab Lab », le temps d’une soirée !

2013_05_28_residence_fabrication-numerique

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans Compte-rendu des événements

La résidence est lancée !

FL-Insectarium8

Sous le thème de « rêver les Fab Labs », la première semaine de résidence a été officiellement lancée lundi le 27 mai 2013 à l’Insectarium de Montréal. Accueillie chaleureusement par les Fourmis Atta qui gardaient l’entrée du musée, l’équipe des résidents s’est installée dans la future salle de co-création de l’Insectarium. En un coup trois mouvements, l’espace a été aménagé en trois stations animées : l’aire de construction, l’heure du conte et l’espace de discussion. Les participants ont ainsi été invités à suivre un parcours ludique qui les permettait de se familiariser avec la philosophie et les pratiques des Fab Labs.

FL-Insectarium5

Les Fab Labs sont des ateliers de création ouverts à la communauté, où l’on trouve toute sorte d’outils, de machines et surtout des gens passionnés. Actuellement, on assiste à l’émergence d’un mouvement mondial de mordus de la fabrication citoyenne qui cherchent à promouvoir l’implantation de ce type d’ateliers partout. Des État-Unis au Japon, en passant par le Ghana et la Norvège, il s’agit d’une véritable ébullition de créativité, de débrouillardise et de renforcement du tissu social. En effet, au coeur même du modèle, reposent les principes d’accessibilité, de connexion (entre générations, domaines, disciplines, etc.) et d’innovation. Ainsi, les communautés qui se dotent d’un atelier, se dotent aussi d’un moyen de dynamiser les relations humaines, d’accroître leur capital social et de renforcer le sentiment d’appartenance à la communauté.

Des solutions locales, à des enjeux locaux

Souvent, quand on décrit les Fab Labs, on dit que se sont des espaces « où l’on peut fabriquer presque n’importe quoi ». Ce qui ne veut pas dire fabriquer « du n’importe quoi ». Les personnes qui fréquentent les Fab Labs, y trouvent les outils, les équipements et les connaissances nécessaires pour répondre de façon adaptée à leurs défis particuliers. Il s’agit donc d’une personnalisation de la fabrication. Ce qui est remarquable, c’est que tout en répondant à des besoins très spécifiques, parfois même uniques, c’est à travers un véritable effort collectif que l’on parvient à réaliser son objectif. C’est le cas du bol à chat anti-degâts, l’une des anecdotes que les participants ont pu entendre hier à l’Insectarium. À Montréal, un groupe d’élèves du primaire ont décidé de régler une fois pour toutes le problème du gaspillage de la nourriture de chat. Grâce au travail en équipe, ils ont réussi à inventer un prototype de bol qui empêche la nourriture de tomber par terre. Au Fab Lab d’Amsterdam, une équipe travaille depuis deux ans à la fabrication d’une prothèse de jambe qui coûterait moins de 50 dollars. Le projet sera bientôt achevé et contribuera ainsi à l’accessibilité de ce type de soins partout dans le monde.

FL-Insectarium8

De quoi être inspiré !

Comme on le soulignait au tout début de cet article, le but de la première semaine de résidence est de rêver, de laisser libre cours à l’imagination et d’explorer les possibilités qui s’ouvrent à nous avec les Fab Labs. Pendant cette première journée, nous avons eu la visite d’une vingtaine d’élèves de sixième année de l’école au Pied de la Montagne. Les jeunes et leurs accompagnateurs ont participé à l’ensemble du parcours et nous ont livrés leurs impressions. L’un des commentaires qui nous a le plus marqué, est en lien avec la façon de travailler. Dans un Fab Lab, l’erreur est considérée comme une source d’apprentissage et on ne cherche pas du tout à l’éviter. Les jeunes avaient l’air d’avoir beaucoup apprécier le fait de ne pas ressentir la pression qui est parfois liée à l’attente d’un résultat spécifique, le « bon résultat ». Par ailleurs, ils ont aussi aimé travailler en équipe et mettre la main à la patte en fabriquant une chaise en carton.

Après la visite des écoliers, nous avons ouvert les portes au grand public et nous avons accueilli une quarantaine de participants venant de milieux très variés. Certains connaissaient déjà le mouvement des Fab Labs et venaient pour s’impliquer d’une façon ou d’une autre à l’essor des ateliers au Québec. D’autres sont venus par simple curiosité, attirés par le caractère ludique et innovant des ateliers. Quoi qu’il en soit, une fois réunis, nous avons mis notre connaissance et nos souhaits personnels au profit d’un rêve collectif plus grand : celui de voir éclore dans nos communautés des espaces ouverts et accueillants où tous ceux et celles qui le souhaitent peuvent se donner les moyens de rêver, d’imaginer et de créer un monde meilleur.

FL-Insectarium

Chacun à sa façon

À travers les échanges que nous avons eu avec les participants, nous avons constaté qu’il est difficile de rêver et d’imaginer ce qui serait possible avec un Fab Lab sans savoir d’abord ce qu’est un Fab Lab. Ceci dit, notre intention n’étant pas de rentrer dans les détails, nous avons avant tout cherché à donner un bref aperçu du modèle et nous avons privilégié d’explorer ce qui touche personnellement les participants. Pour certains, il s’agit d’une façon de reconnecter avec la jeunesse à travers un thème branché et ainsi contrer le décrochage scolaire. D’autres y voient la possibilité d’oeuvrer au niveau de la réinsertion socio-professionnelle. Pour d’autres, il s’agit de donner au plus grand nombre la possibilité de créer et de passer de l’idée à la matière tout en se rapprochant des autres. Bref, que des pistes que nous allons continuer à explorer dans les deux prochaines journées :  mardi le 28 à Longueil et mercredi le 29 à Laval.

Pour célébrer cette semaine et découvrir notre récolte, nous vous invitons à venir jeudi le 30 mai de 6pm à 8pm au Santropol Roulant (111 Roy Est, Montréal).

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Compte-rendu des événements

INVITATION : Venez vivre un espace créatif près de chez vous!

capture_affiche_est

À Montréal, Laval et Longueuil du 27 au 30 mai 2013

Un atelier citoyen de fabrication numérique – un Fab Lab – s’installe dans votre quartier le temps d’une journée. Venez rêver avec nous comment fabriquer (presque) n’importe quoi le temps d’un café, d’une limonade et d’un cupcake!

Pour qui?
Les curieux et les passionnés de tous âges; étudiants, familles, éducateurs, designer, entrepreneurs, créatifs et patenteux… les organisations de tous les secteurs qui ont à coeur la vitalité sociale et économique de leurs milieux de vie.

Bienvenue à tous – c’est gratuit! Invitez vos voisins, vos amis ou vos collègues!

capture_affiche_est

Consulter la PROGRAMMATION !

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans Programmation
Vidéos
#NosFabLabs
En images…