L’économie à visage humain et le faire ensemble

L’économie à visage humain?

murale Paul Messer

Jour 4 – À l’initiative des copromoteurs, animé par Yves Otis, co-directeur de percolab, et Ianick Marcil, économiste indépendant, un atelier intitulé «En quoi les Fab Labs renouvellent l’écosystème économique?» a attiré une foule d’une quarantaine de personnes. Preuve que l’économie passionne?

Ianick Marcil a décrit l’histoire des grappes industrielles, ces regroupements d’acteurs économiques par secteur d’activité qui visent à accroitre la vitalité économique du secteur, favoriser la collaboration et contribuer à une meilleure communication interne et externe. Tissant des parallèles entre l’histoire des grappes industrielles et la situation actuelle des Fab Labs, nous avons réfléchi collectivement aux interfaces possibles (c’est à dire les multiples façons de créer des liens) entre les Fab Labs et le politique, le marché, la recherche et la communauté.

* Pour ceux qui étaient parmi nous, nous vous invitons d’ailleurs à commenter au bas de cet article avec vos réflexions suite à cette conversation.

Atelier de cocréation avec La Fabrique, un futur Fab Lab à Sherbrooke

2013-07-19 10.40.05

Julien Lamarche est venu de Sherbrooke nous présenter son projet de Makerspace nommé «La Fabrique». Implanté – pour l’instant – dans un garage, les membres de La Fabrique ont déjà rassemblé une communauté et identifié les acteurs locaux clés qui pourraient les aider à continuer à aller de l’avant. Ce sont des artistes, des bricoleurs et surtout des citoyens engagés et passionnés par le «faire soi-même, avec et pour les autres» qui commencent à fréquenter le local et à mettre en place un système de prêt d’outils. En effet, ce sont les utilisateurs qui mettent en commun les ressources pour mieux équiper La Fabrique. Cette façon de faire est assez répandue dans les Fab Labs et autres espaces collectifs de fabrication, notamment dans la phase initiale du projet. Lors de la séance d’amélioration du projet, Julien a demandé aux participants de l’aider à déterminer quelles étaient les opportunités et les menaces que pourrait rencontrer sont projet. L’échange fût riche et Julien est reparti à Sherbrooke nourri par un bon nombre de propositions qui touchaient à l’importance de s’adapter aux besoins locaux, la gestion de l’organisation et même une stratégie pour proposer différentes formules en fonction des saisons.

Atelier : L’art de la torréfaction du café

Machine a Cafe

Alexandre Enkerli est venu nous parler de la torréfaction de café à la maison. Tout un art à s’approprier ! Il nous a transmis sa passion et nous a partagé son apprentissage en ce qui concerne la provenance du café, la récolte à la main de chacun des grains et bien sûr, la dégustation du breuvage. De nos jours, où l’instantané est omniprésent, «c’est un peu comme réapprendre à apprécier le travail du fermier qui fait pousser nos carottes». Encore une fois, il semblerait que le «faire soi-même, avec et pour les autres» est avant tout un plaisir et une source de satisfaction. Plaisir et satisfaction que l’on redécouvre peu à peu, après avoir fait un assez long séjour dans la société du «tout cuit dans le bec». Alexandre nous racontait aussi qu’un brevet sur les machines à torréfier le café avait été pendant des décennies un frein au développement de nouvelles techniques. Pourtant, au début du siècle, il était encore commun de torréfier le café dans nos foyers. Il nous a donc montré une technique simple avec une machine à pop-corn. La torréfaction sublime envoutait par son arôme délicieux !

Atelier : Coupage du verre

Inspirés par les odeurs du café, ils étaient quatre à participer à un atelier ad hoc sur la coupe des bouteilles de verre et le perçage du verre. Marc-Olivier a partagé une technique simple utilisant l’outil coupe verre de Mr Ephrem qui permet de travailler en sécurité, tout en lâchant son fou artistique !

Atelier bouteille

Le début de la fin

La fin de la résidence approche et c’est avec un goût doux-amer que l’on a éteint les lumières du local ce soir. Demain, dernière journée qui s’annonce déjà très riche : conversation avec le milieu culturel, notamment avec les Centre d’artistes et avec le milieu de la santé ; séance d’amélioration de projet avec la Coop le Milieu et soirée de clôture festive en présence de Louis Moubarak de l’émission radio Francophonie Express qui diffusera en direct de l’Espace Fab Lab.

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans Compte-rendu des événements
Un commentaire pour “L’économie à visage humain et le faire ensemble
4 Pings/Trackbacks pour "L’économie à visage humain et le faire ensemble"
  1. […] L’économie à visage humain? Jour 4 – À l’initiative des copromoteurs, animé par Yves Otis, co-directeur de percolab, et Ianick Marcil, économiste indépendant, un atelier intitulé «En quoi les Fab Labs renouvellent l’écosystème économique?  […]

  2. […] Jour 4 – À l’initiative des copromoteurs, animé par Yves Otis, co-directeur de percolab, etIanick Marcil, économiste indépendant, un atelier intitulé «En quoi les Fab Labs renouvellent l’écosystème économique?» a attiré une foule d’une quarantaine de personnes. Preuve que l’économie passionne?Ianick Marcil a décrit l’histoire des grappes industrielles, ces regroupements d’acteurs économiques par secteur d’activité qui visent à accroitre la vitalité économique du secteur, favoriser la collaboration et contribuer à une meilleure communication interne et externe. Tissant des parallèles entre l’histoire des grappes industrielles et la situation actuelle des Fab Labs, nous avons réfléchi collectivement aux interfaces possibles (c’est à dire les multiples façons de créer des liens) entre les Fab Labs et le politique, le marché, la recherche et la communauté.  […]

  3. […] Un atelier intitulé «En quoi les Fab Labs renouvellent l’écosystème économique?» a attiré une foule d’une quarantaine de personnes. Preuve que l’économie passionne? (…)  […]

  4. […] Quelles sont les interfaces que devraient développer les Fab Labs? Que nous enseigne l’histoire des grappes d’innovation? Une conversation sur une économie en transition, animé par Ianik Marcil et Yves Otis. Nous vous invitons également à consulter notre compte rendu de la rencontre dans l’article : L’économie à visage humain et le faire ensemble. […]

Laisser un commentaire

Vidéos
#NosFabLabs
En images…